La construction est une industrie phare au Québec où s’érigent les infrastructures d’aujourd’hui et de demain et où se concrétisent les aspirations des travailleuses et travailleurs dévoués à leur métier.

Frappée comme d’autres secteurs par la mise sur pause de ses activités au printemps 2020, l’industrie de la construction a vécu une reprise rapide, soutenue par le gouvernement québécois qui a fait de la construction le moteur de son plan de relance économique post-COVID-19. Le gouvernement québécois a ainsi injecté 120 millions de $ afin d’accélérer les travaux et d’attirer plus de 10 000 nouveaux travailleurs annuellement. Il a aussi affirmé sa volonté de soutenir l’attraction des femmes parmi les groupes sous-représentés dans l’industrie [1].

Alors que les femmes font leurs marques depuis longtemps dans les métiers et occupations de la construction, elles représentent toujours moins de 3 % de la main-d’œuvre dans l’industrie. Au cœur du problème : un taux de départ des femmes très élevé (55 % des travailleuses quittent le domaine 5 ans après leur entrée contre 35% des hommes), signe que l’industrie n’arrive pas encore à assurer leur pleine intégration et leur accès à l’égalité.

Quels seront les impacts de la pandémie de la Covid-19 sur la progression professionnelle des travailleuses de métiers et d’occupations de la construction?

Comment assurer leur pleine participation aux chantiers de la relance au vu des obstacles historiques et systémiques qu’elles rencontrent?

En 2021 et 2022, l’Observatoire Travailleuses de la construction : les effets de la crise de la COVID-19 et de la relance économique ira à la rencontre des travailleuses et des acteurs du milieu. Il exercera aussi une veille des mesures gouvernementales touchant l’industrie afin de documenter les enjeux spécifiques rencontrés par les travailleuses et de développer des modes d’intervention innovants et ancrés dans leurs réalités.

Objectifs

Documenter les effets socio-économiques de la crise de la COVID-19 et de la relance économique sur les parcours d’emploi et les capacités de maintien des travailleuses dans l’industrie de la construction.

Mieux comprendre les réalités et les défis spécifiques rencontrés par les travailleuses de métiers et d’occupations au regard du contexte actuel.

Identifier des pistes d’actions et formuler des recommandations adaptées aux réalités des travailleuses et de l’industrie.

Approche

Une approche consultative ancrée dans les réalités concrètes

Une tournée sera réalisée dans plusieurs régions du Québec afin de documenter les réalités, les défis et les parcours spécifiques des travailleuses.

Des consultations seront réalisées auprès de travailleuses de métiers et d’occupation de la construction, et auprès de groupes et d’intervenant.es de proximité (syndicats, groupes chômage, organismes en employabilité, etc.)

Pour participer

Thématiques

Trajectoire d’emploi et de maintien

Situation économique

Formation et progression professionnelle

Santé, sécurité et conditions de travail

Discrimination, harcèlement et violences

Conciliation travail-famille

Actualités et réalisations

Bulletin automne 2021

Consulter le document

Bulletin printemps 2022

Consulter le document

Pour être informé des activités de l’Observatoire et recevoir des exemplaires des publications

S’inscrire à l’infolettre

Pour participer aux consultations

Formulaire de participation – groupes de discussion

S’inscrire

Contact

Élise Dumont-Lagacé
Chargée de projet

Action travail des femmes reçoit l’appui financier de